On ne laisse pas les dames rentrer seules à la maison

«Bon sang! Que ça sent bon, un homme!» ne peut s’empêcher de constater Anne, 42 ans, divorcée depuis trois ans, et recluse depuis lors. Surprise par les désirs qu’éveille en elle l’odeur d’un étranger, Anne s’étonne des envies qui envahissent son corps. Des envies qu’elle ne croyait plus pouvoir, ou même vouloir éprouver.

Cet incident marque le début d’un tournant dans la vie d’Anne qui décide de s’ouvrir à nouveau aux autres. Mais cette fois, se promet-elle, elle fera les choses correctement. Après tout, son expérience agira comme un bouclier pour la protéger des pièges de l’amour…